Actualités trimestrielles Free Electrons: septembre 2014

Cet article est également publié sur notre bulletin d’actualités trimestrielles.

Free Electrons a le plaisir de partager avec vous des nouvelles des activités de formation et de contribution de la société.

Contributions au noyau Linux

Depuis notre dernier bulletin d’informations, nos ingénieurs ont continué à faire d’importantes contributions au noyau Linux, en particulier dans le domaine du support des processeurs ARM et des plateformes utilisant ceux-ci.

  • 218 patches de Free Electrons ont été intégrés à Linux 3.15, ce qui place Free Electrons au 12ème rang des sociétés qui ont contribué à cette version, en nombre de patches. Voir notre billet de blog.
  • 388 patches ont été acceptés dans Linux 3.16, ce qui fait de Free Electrons la 7ème société contributrice à cette version. Voir notre billet de blog.
  • Pour la version 3.17 à venir, nous avons déjà intégré 146 patches, et nous avons beaucoup de travail en cours pour les versions suivantes.

Voici nos principales contributions :

  • L’ajout d’un pilote ubiblk, qui permet d’utiliser des systèmes de fichiers traditionnels au dessus de devices UBI, et donc sur du stockage flash de type NAND. Il n’y a que le mode en lecture seule qui est pris en charge, mais cela permet déjà d’utiliser SquashFS, un système de fichiers très performant, de manière sécurisée sur de la flash de type NAND.
  • Un autre ajout est celui des nouveaux processeurs Marvell Armada 375 et Armada 38x. En seulement deux versions (sorties des versions 3.15 et 3.16), nous avons pratiquement poussé le support complet de ces nouveaux processeurs. Le pilote réseau pour l’Armada 375 est une pièce manquante, qui apparaîtra dans la version 3.17.
  • Notre travail de maintenance sur les processeurs AT91 et SAMA5 d’Atmel s’est poursuivi, avec davantage de conversions au Device Tree, au Common Clock Framework, et à d’autres mécanismes modernes du noyau. Nous avons également développé le pilote graphique DRM/KMS pour le SoC SAMA5D3, qui a déjà été publié et qui devrait être intégré prochainement si tout va bien.
  • Notre travail pour prendre en charge le processeur Marvell Berlin a commencé à être intégré à Linux 3.16. Ce processeur est utilisé dans divers téléviseurs, lecteurs multimédia ou dans des petits appareils comme la Google Chromecast. Un support de base a été intégré, comprenant les Device Trees, les pilotes d’horloges, le pilote pinmux, ainsi que la prise en charge des GPIO et de SDHCI. Le support d’AHCI devrait arriver en 3.17, et le support USB et réseau est attendu pour 3.18.
  • Le travail sur la prise en charge des SoCs d’Allwinner s’est poursuivi, en particulier sur le processeur A31 : prise en charge de SPI et I2C, pilotes pour le bus bus et pour le contrôleur PRCM, et le support de l’USB.

Nous disposons maintenant d’une expérience assez complète en écriture de pilotes pour le noyau et intégration de code dans les sources officielles du noyau. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez besoin d’aide pour développer des pilotes pour le noyau Linux, ou pour prendre en charge une nouvelle carte ou un nouveau processeur.

Contributions à Buildroot

Notre implication dans le projet Buildroot, un des plus populaires outils de compilation de systèmes de fichiers pour l’embarqué, s’est poursuivie. Nous avons intégré 159 patches à la version 2014.05 du projet (sur un total de 1293 patches), et 129 patches à la version 2014.08 (sur un total de 1353 patches). De surcroît, notre ingénieur Thomas Petazzoni joue souvent le rôle de mainteneur par intérim, quand Peter Korsgaard, le mainteneur, n’est pas disponible. Voici les fonctionnalités principales que nous avons ajoutées : améliorations majeures de la prise en charge de Python 3, ajout de chargeurs de démarrage EFI, support de la bibliothèque C Musl.

Projets Linux embarqué

Bien-sûr, nous avons également conduit des projets de développement Linux embarqué et de réduction du temps de démarrage pour divers fabricants de systèmes embarqués, avec un impact moins visible sur les projets de la communauté. Cependant, nous essaierons de partager l’expérience générique que nous avons pu acquérir via de futurs billets de blog.

Nouvelle formation : Yocto Project et OpenEmbedded

Un grand nombre de projets Linux embarqué utilisent des systèmes de compilation automatique qui intègrent les divers composants d’un système dans une image de systèms de fichiers prête à l’emploi. Parmi les solutions existantes, Yocto Project et OpenEmbedded sont très en vogue.

Nous avons ainsi développé une nouvelle formation de 3 jours, Yocto Project et OpenEmbedded, pour aider les ingénieurs et les sociétés qui utilisent, ou sont intéressés par utiliser ces solutions pour leur projets Linux embarqué. En commençant par la compréhension des principes de base de Yocto, la formation rentre dans les détails de l’écriture de recettes de paquetages, de la prise en charge d’une carte par Yocto, de la création d’images sur mesure, etc.

Le programme détaillé de la formation est disponible. Vous pouvez commander une session sur site, ou bien participer à notre première session inter-entreprises organisée à Toulouse du 18 au 20 novembre.

Mise à jour de la formation Linux embarqué

L’écosystème de Linux embarqué évolue très rapidement, et donc nous mettons constamment à jour nos formations vis à vis des derniers développements. Dans le cadre de cet effort, nous avons récemment procédé à une mise à jour majeure de notre formation Linux embarqué : le matériel utilisé dans les travaux pratiques est passé à la populaire et intéressante carte Atmel Xplained SAMA5D3, et de nombreux travaux pratiques ont été améliorés pour un apprentissage plus facile. Voir notre billet de blog pour plus de détails.

Liste de discussion pour les participants à nos formations

Nous avons mis en place un nouveau service pour les participants à nos sessions de formation : une liste discussion qui leur est dédiée, et sur laquelle ils peuvent poser toutes questions supplémentaires après la formation, partager leur expérience, et se mettre en contact avec d’autres participants et avec les ingénieurs de Free Electrons. Bien-sûr, tous les ingénieurs de Free Electrons sont sur la liste et participent aux discussions. Encore un service utile offert par nos sessions de formation !

Voir plus de détails.

Conférences : ELC, ELCE, Kernel Recipes

L’équipe d’ingénierie de Free Electrons participera aux conférences Embedded Linux Conference Europe et Linux Plumbers, le mois prochain à Düsseldorf en Allemagne. Plusieurs ingénieurs de Free Electrons donneront également des présentations à ELCE :

De surcroît, Thomas participera aussi au Buildroot Developers Day, qui se tiendra à Düsseldorf juste avant l’Embedded Linux Conference Europe.

Voir aussi notre billet de blog sur ELCE pour plus de détails.

Maxime Ripard et Michael Opdenacker participeront également à la conférence Kernel Recipes 2014 à Paris, du 25 au 26 septembre. Maxime donnera sa présentation noyau Allwinner à la conférence. Voir notre billet de blog pour plus de détails.

Enfin, nous avons récemment publié les vidéos d’un certain nombre de présentations à l’Embedded Linux Conference, qui s’est tenue en avril à San Jose. Cela représente une bonne quantité d’informations intéressantes sur Linux embarqué ! Voyez vous-même sur notre billet de blog.

Prochaines sessions de formation

Nous proposons un certain nombre de sessions de formation en inter-entreprises, dans lesquelles nous avons encore des places disponibles :

Sessions et dates

À propos de Michael Opdenacker

Michael Opdenacker est le créateur Free Electrons. Il est le plus connu pour tous les supports de formation Linux embarqué et noyau Linux qu'il a créés avec Thomas Petazzoni. Il est toujours à la recherche de moyens d'améliorer la performance, réduire la taille et le temps de démarrage, et de maximiser la domination mondiale de Linux. Plus de détails...
Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *