Bulletin d’actualités trimestrielles Free Electrons, Juillet 2015

Cet article a été publié sur notre bulletin d’actualités trimestrielles.

Free Electrons engagé pour le projet d’ordinateur à 9 dollars

NextThing Co, une société basée à Oakland en Californie, a été au centre de l’actualité ces derniers mois en réussissant à lever plus de 2 millions de dollars via Kickstarter pour développer un ordinateur à 9 dollars ! De manière similaire à la Raspberry Pi, cet ordinateur, nommé C.H.I.P., est construit autour d’un processeur ARM, et fonctionne grâce à un système d’exploitation Linux.

De manière plus précise, le processeur ARM est fourni par Allwinner, et il se trouve que notre ingénieur Maxime Ripard est précisément le mainteneur officiel du support de la famille des processeurs d’Allwinner dans le noyau Linux. Comme NextThing Co. s’est fermement engagé à ce que la partie logicielle du C.H.I.P. soit la plus libre et ouverte possible, ils ont décidé de faire appel à nos services pour des développements importants dans le noyau Linux officiel pour améliorer la prise en charge du processeur d’Allwinner qu’ils utilisent.

Grâce à ce projet, une partie des fonctionnalités qui manquaient le plus dans le support des processeurs Allwinner dans le noyau Linux officiel sera implémentée dans les mois qui viennent. Vous pouvez ainsi vous attendre à voir de nombreuses contributions en provenance de Free Electrons dans ce domaine. Nous sommes très enthousiastes de participer à cette aventure de l’ordinateur à 9 dollars !

Plus de détails sur notre billet de blog.

Contributions au noyau Linux

Comme à l’accoutumée, nous continuons à contribuer de façon importante au noyau Linux, avec entre 100 et 200 patches de Free Electrons acceptés dans chaque nouvelle version du noyau. Nous continuons à nous concentrer sur le support des divers familles de processeurs ARM.

  • Pour Linux 3.19, nous avons inclus 205 patches, faisant de Free Electrons la 13ème société contributrice en nombre de patches. Plus de détails.
  • Pour Linux 4.0, nous avons fait accepter 252 patches, ce qui nous a placé au 6ème rang des sociétés contributrices. Plus de détails.
  • Pour Linux 4.1, 118 de nos patches ont été intégrés, un nombre plus modeste de contributions. Plus de détails..

Voici les contributions les plus importantes :

  • Dans Linux 4.0, nous avons inclus un pilote complet pour le contrôleur d’affichage des plus récents processeurs ARM d’Atmel. Ce pilote DRM/KMS, développé par Boris Brézillon, permet d’utiliser les fonctions graphiques de ces processeurs avec le noyau officiel. Il s’agissait de la dernière fonctionnalité importante qui manquait au noyau Linux officiel pour les processeurs d’Atmel.
  • Notre ingénieur Alexandre Belloni a été désigné co-mainteneur du sous-système RTC, et aussi co-mainteneur du support des processeurs d’Atmel. En tant que mainteneur du sous-système RTC, Alexandre envoie maintenant ses pull requests directement à Linus Torvalds !
  • En Linux 4.1, nous avons terminé la migration du support des processeurs d’Atmel vers le paradigme « multiplatform ». Nous avons également ajouté la prise en charge du plus récent processeur Armada 39x de Marvell.

Nouvelle formation sur Buildroot

L’année passée, nous avons développé et publié une nouvelle formation de 3 jours sur Yocto Project et OpenEmbedded. Cette année, nous avons le plaisir de publier une nouvelle formation de 3 jours sur le système Buildroot de compilation pour Linux embarqué.

Buildroot est une alternative très populaire à Yocto Project pour compiler des systèmes de fichiers pour Linux embarqué, grâce à la simplicité de son architecture et à sa facilité d’utilisation. Free Electrons a un long historique de contribution à Buildroot, son directeur technique, Thomas Petazzoni, étant l’un des principaux développeurs du projet.

Durant les 3 jours de cette formation, vous apprendrez à utiliser Buildroot, à rajouter la prise en charge de nouveaux composants, à personnaliser le système de fichiers généré par Buildroot, vous comprendrez comment Buildroot fonctionne sous le capot, et découvrirez de nombreux autres détails !

Vous pouvez consulter le programme, les transparents, et les instructions de travaux pratiques pour plus de détails.

Cette formation, enseignée par Thomas, peut-être dispensée n’importe où dans le monde dans vos propres locaux. Vous pouvez également vous inscrire de façon individuelle à notre première session inter-entreprises à Toulouse, en novembre 2015.

Projets récents

En plus de nos contributions visibles, nous travaillons également sur un certain nombre de plateformes client spécifiques, comme récemment :

Pour un client français produisant une carte i.MX6 sur mesure basée sur un système-sur-module de SECO, nous avons porté un U-Boot mainline récent, un noyau 3.10 de Freescale, et fourni un système généré par Buildroot avec Qt5 et l’accélération OpenGL pour permettre au client de développer ses propres applications. Entre autres, nous avons également ajouté la prise en charge de la communication avec un FPGA via SPI, et écrit un outil en espace utilisateur pour reprogrammer ce FPGA à travers le SPI.

Ce projet a été l’occasion de quelques contributions à U-Boot pour la prise en charge du module de SECO :

Ainsi que quelques contributions à Buildroot :

Pour un client américain, nous avons développé un prototype de système fonctionnant sur plateforme Nitrogen 6x, compilé avec Buildroot et utilisant l’application SuperCollider pour la synthèse audio.

Pour un client français, nous avons développé un BSP Yocto Project pour une plateforme i.MX6 sur mesure. Le projet incluait également du développement pour adapter le noyau au matériel et pour l’exécution d’une application Qt5 sous X11.

Conférences

Comme chaque année, nous avons participé à l’Embedded Linux Conference à San Jose en Californie : 7 ingénieurs de Free Electrons étaient présents.

Les vidéos et les transparents des trois présentations que nous avons données sont disponibles :

  • Le sous-système DMAengine, par Maxime Ripard (transparents, vidéo).
  • Le Device Tree comme ABI stable, un conte de fée ?, par Thomas Petazzoni (transparents, vidéo).
  • Support MLC/TLC NAND : (nouveaux ?) défis pour le sous-système MTD/NAND, par Boris Brézillon (transparents, vidéo)

Pour plus de détails sur notre participation à ELC, voir notre billet de blog.

Nous avons également proposé plusieurs présentations à la prochaine Embedded Linux Conference Europe, qui se tiendra début octobre à Dublin en Irlande.

Prochaines sessions de formation inter-entreprises

En plus de proposer des sessions de formation sur site partout dans le monde (nous avons récemment dispensé des formations aux États-Unis, en Israël, en Inde et au Mexique !), nous proposons également des formations ouvertes à inscription individuelle. Voici nos prochaines sessions en inter-entreprises :

Formation Linux embarqué
12-16 octobre, Avignon, en anglais
23-27 novembre, à Toulouse, en français
Formation noyau Linux et développement de pilotes
20-24 juillet, à Avignon (en plein festival), en anglais
16-20 novembre, à Toulouse, en français
Formation développement Linux embarqué avec Buildroot
30 novembre – 2 décembre, à Toulouse, en anglais
Formation développement avec Yocto Project et OpenEmbedded
13-15 octobre, à Toulouse, en anglais
Formation développement système Android
7-10 décembre, à Toulouse, en anglais

Recrutement

Chez Free Electrons, nous recevons de plus en plus de demandes pour des projets très attrayants. Comme il peut être très frustrant de devoir refuser des opportunités très intéressantes, nous avons décidé de rechercher de nouveaux ingénieurs pour rejoindre notre équipe technique.

Ainsi, si vous êtes un jeune ingénieur montrant un véritable intérêt pour Linux embarqué et les projets open-source, ou si vous êtes un ingénieur plus expérimenté ayant fait des contributions visibles et avec un bon bagage en Linux embarqué, n’hésitez pas à nous contacter.

Voir plus de détails sur nos nouveaux postes.

À propos de Michael Opdenacker

Michael Opdenacker est le créateur Free Electrons. Il est le plus connu pour tous les supports de formation Linux embarqué et noyau Linux qu’il a créés avec Thomas Petazzoni.
Il est toujours à la recherche de moyens d’améliorer la performance, réduire la taille et le temps de démarrage, et de maximiser la domination mondiale de Linux. Plus de détails…

Ce contenu a été publié dans actualités, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *